High-tech

Comment choisir un microphone : Dynamique, condensateurs, rubans et plus encore

Rate this post

Comment allez-vous utiliser votre nouveau micro ? La chose la plus importante à se demander lors du choix d’un microphone est la façon dont vous comptez l’utiliser. L’utiliserez-vous sur scène pour chanter ou pour jouer d’un instrument ? Est-il destiné à l’enregistrement en home-studio ? Ou cherchez-vous un appareil qui puisse fonctionner correctement dans les deux situations ? Si vous voulez trouver un seul micro qui vous servira à la fois en studio et sur scène, plusieurs modèles seront à la hauteur. Le Shure SM57, par exemple, est un micro populaire qui est très utilisé dans les deux contextes. Le Shure SM57 est de conception solide, il fonctionne aussi bien sur scène qu’en studio, en capturant les voix et les instruments.

C’est bon, c’est bon : Comprendre les spécifications

L’acquisition de connaissances fondamentales sur les spécifications et la terminologie des microphones vous aidera à choisir le microphone qui répond le mieux à vos besoins. Voici les principales spécifications et les termes que vous rencontrerez souvent dans les descriptions de microphones :

Le motif polaire

Le motif polaire est la forme du champ de sensibilité d’un micro, ou les directions à partir desquelles il accepte ou ignore les sons entrants. Un micro omnidirectionnel répond aux sons provenant de toutes les directions. Un micro bidirectionnel, également connu sous le nom de microphone Figure 8, capte les sons provenant de l’est et de l’ouest tout en excluant les sons provenant du nord et du sud. Un micro unidirectionnel entend principalement les sons provenant d’une direction et exclut les sons provenant d’autres directions.

Les microphones unidirectionnels sont les plus courants, et ils se présentent sous trois formes polaires : cardioïde, supercardioïde et hypercardioïde. Ces trois types de directivité rejettent les sons de l’axe arrière et les sons hors axe provenant de l’arrière du micro ou des côtés.

La directivité cardioïde est en gros une forme de cœur (d’où son nom), ce qui rend le micro plus sensible aux sons provenant de l’axe et des côtés, mais rejette les sons provenant de 180 degrés dans la direction opposée à celle du micro. Le micro supercardioïde accepte un peu plus de sons provenant d’un champ de 180 degrés, mais en rejette davantage de chaque côté. Le micro hypercardioïde accepte encore plus de son provenant de 180 degrés mais rejette plus de son provenant de 90 ou 270 degrés.

Microphones à motifs multiples

Certains microphones sont multi-modèles. En d’autres termes, leur directivité peut être modifiée (par exemple, d’omnidirectionnelle à cardioïde) au moyen d’un interrupteur ou de capsules interchangeables. Cette capacité donne au micro une plus grande polyvalence dans divers réglages.

Réponse en fréquence

La réponse en fréquence d’un microphone fait référence à la gamme de fréquences, des basses aux hautes, qu’un microphone capte. Cette gamme est désignée par ses fréquences les plus basses et les plus hautes, mesurées en hertz. Un microphone dont la réponse en fréquence se situe entre 80 Hz et 15 kHz est un bon choix pour un microphone de voix. Cependant, pour la prise de son des caisses claires et des toms, vous rechercherez une gamme qui commence plus bas, autour de 50 Hz, et pour un micro de grosse caisse, vous voudrez une gamme basse de 40 Hz ou même plus bas, jusqu’à 30 Hz.

Pour en savoir, sur les capacités du Nouveau micro cravate sans fil universel, vous pouvez visiter cette page.

Courbes de réponse

Il est important de noter que la réponse en fréquence ne vous indique que la gamme globale qu’un micro peut reproduire. La façon dont il se comporte à différentes fréquences est une autre question, et c’est cette performance qui donne au micro son caractère. La forme de la réponse en fréquence d’un microphone est appelée sa courbe de réponse. Comme elle commence à zéro dans le grave et tombe à zéro dans l’aigu, elle prend la forme d’une courbe lorsqu’on la représente graphiquement. À l’intérieur de cette courbe globale, il y aura des pics et des creux à certains endroits qui donnent au microphone un certain caractère et le rendent plus adapté à certaines applications. Par exemple, un micro destiné aux voix peut présenter un pic dans le haut du médium qui permet une reproduction plus fluide ou plus intelligible des voix.

Related posts

Les avantages d’un système d’alarme de sécurité sans fil

Les dislikes: une notation qui fait mal au petit youtubeurs

Leave a Comment