Internet

Comment marche le bot dislike sur youtube?

Rate this post

L’argent peut vous acheter beaucoup de choses. Sur YouTube, il peut même vous acheter des vues, ce qui se traduit par la célébrité et même la fortune.

Les YouTubers, qui n’ont pas de personnalité gagnante ni de formule virale mais qui veulent désespérément faire la une du site appartenant à Google, sont connus pour payer des centaines d’entreprises pour des vues automatisées. Cette pratique est connue sous le nom de « botting » et constitue un problème pour YouTube depuis au moins 2009 il est autrement appelé achat pouce rouge youtube.

YouTube, en tant qu’entreprise, prend le botting très au sérieux et a même interdit aux utilisateurs pris sur le fait. Mais cela n’a pas empêché le développement d’une industrie clandestine du botting.

Les botteurs, qui s’attaquent aux insécurités de YouTube, font payer cher pour gonfler artificiellement les vues. Être en première page de YouTube est une affaire de taille et entraîne une plus grande popularité, parfois dans la presse grand public, et un plus gros salaire pour le site appartenant à Google.

Il est en fait assez facile de repérer les vidéos bottées. Il suffit d’ouvrir les statistiques de la vidéo, ce qui peut se faire en cliquant sur le bouton « Graphique » situé à gauche du compteur de visionnage de la vidéo.

Une fois les statistiques de la vidéo ouvertes, faites défiler la page vers le bas pour voir les sources de trafic. Si des millions de visionnements proviennent de smartphones, cette vidéo est piratée. (Le bottage exploite l’API de YouTube pour les smartphones).

Parfois, les YouTubers cachent leurs statistiques vidéo, surtout si leur vidéo est piratée. Les spectateurs peuvent toujours déterminer si la vidéo est piratée en regardant le rapport entre ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas par rapport aux vues de la vidéo.

Un compteur de vidéos « j’aime/je n’aime pas » ressemblera à ceci :

Si 10 millions de personnes avaient effectivement regardé cette vidéo, plus de 10 000 personnes auraient appuyé sur le bouton « j’aime » ou « je n’aime pas ».

Une vidéo qui présente un bon rapport entre le nombre de vidéos aimées/non aimées et le nombre de visionnages ressemble à ce qui suit :

Le Daily Dot couvre la lutte de la communauté et de l’entreprise contre les robots depuis l’été 2011.

À l’automne 2011, le joueur vidéo et commentateur Whiteboy7thst a accusé YouTubers d’utiliser des bots (comme, favoris, et voir des bots) pour faire la première page.

Des mois plus tard, et après des demandes répétées du Daily Dot, YouTube a officiellement abordé le problème du botting, pour la première fois depuis qu’il est devenu un problème il y a des années, dans un article de blog.

Les YouTubers n’étaient ni convaincus ni satisfaits des efforts de la société propriétaire de Google, et ils se sont adressés au Daily Dot peu de temps après.

En février, ce qui semble être un complot visant à piéger un YouTuber à l’aide de robots est apparu.

En mars, des farceurs ont publié gratuitement sur des forums le programme qui exploite l’algorithme mobile de YouTube (ce pour quoi les gens ont payé les sociétés de bottage). Cela a conduit de nombreuses personnes à utiliser des robots sur YouTube, et la vue a été envahie.

Après une grande panique de la communauté, YouTube est intervenu et a finalement réparé l’algorithme mobile utilisé par les botteurs.

Les sources du Daily Dot (y compris les employés de l’entreprise de bottage) ont dit au Daily Dot qu’il y a encore d’autres exploits dans l’API mobile, ainsi que d’autres dans le code de YouTube, de sorte que l’industrie du bottage de YouTube fonctionne toujours, et est lucrative, pour l’instant.



Related posts

Comment fonctionnent les dislikes youtube?

Agence SEO à Paris: 5 erreurs à éviter dans votre choix

Comment avoirs moins de dislikes youtube?

Leave a Comment